Pacifier les types Kapha

Dans les derniers articles vous avez découvert les doshas et notamment Kapha.
Kapha symbolise la cohésion, la structure et le soutien. C’est un dosha caractérisé par l’amour, la douceur, la beauté et la force.
Les types Kapha ont tendance à être plutôt larges avec une ossature compacte et carrée. En effet, les éléments qui les composent: Terre et Eau, leur apportent naturellement une bonne charpente. Cette constitution sera donc en santé avec de la masse, car c’est son essence intrinsèque.
MAIS, (oui, il fallait bien un “mais”!) les caractéristiques principales des doshas sont celles qui peuvent le plus rapidement se transformer en Vikriti (dysfonctionnements) car elles sont déjà présentes en grande partie dans la constitution. Les Vikriti sont nombreux et variés et doivent être définis par un praticien ayurvédique.
Exemple: Les Kapha sont statiques et lents (cf. les adjectifs Kapha, article les Doshas partie 2). Ils n’aiment pas bouger. Ils adorent tout ce qui est doux et sucré et tombent vite dans l’excès. Ils prennent plus facilement du poids vu qu’ils ont une disposition naturelle à cela de par leur constitution de base.
HELP! excès de Kapha, on fait quoi?
On prend vite RDV avec moi avant que ça ne s’empire! Nous mettrons en place des solutions efficaces, adaptées et sur mesure. Tout cela dans la joie et la bonne humeur grâce à l’Ayurveda “sourire”.
Une astuce?
Pas de surprises les petites boules d’amour: pour pacifier et apaiser les excès de Kapha dans le corps rien de tel que le sport! Il faut bouger, transpirer et se dépasser. La discipline, les exercices rythmiques qui font travailler l’endurance sont adaptés. Vous imaginiez peut être manger du chocolat à la place?  
Le mouvement apporte de la légèreté au corps et permet aux Kapha très liés à la “Terre” de se reconnecter à “l’Air” et à “l’Espace” tout en transpirant (“le Feu”). Décidément, les éléments sont partout!
L’idéal serait d’allier plaisir, esthétisme et beauté aux efforts et à la conscience du corps. Et tout cela, en restant relié à son âme n’est ce pas?

Commenter cet article

Solve : *
17 − 1 =